Grand Prix F1 1978, Depailler et Mozart

 1978: la Tyrrell Ford 008 n’était pas la plus performante, loin de là, mais c’est à son volant (et à 34 ans) que Patrick remporta son premier Grand Prix, le plus illustre des GP : celui de Monaco. C’était un homme modeste et discret, mais un authentique champion, avec une détermination incroyable, comme après son accident de parapente en 79, qui le tint éloigné de la compétition pendant la moitié de l’année, en reconduisant pour Alfa Romeo en 1980 .

(cliquer sur les images pour les agrandir)

depaillerauviolon002.jpgautographedepailler.jpg

Non ,vous ne rêvez- pas: Mozart au Castellet, avec Patrick Depailler ! C’était lors d’une séance d’essai spéciale (pour je ne sais quel raison) et j’y étais !

gp78depaillermozart275.jpggp78depaillermozart175.jpg

Patrick Depailler : 2 victoires en F1

Mais ci-dessous, encore une belle brochette de F1 à mon tableau: Ligier « au cul du camion », les belles mais toujours décevantes Copersucar brésiliennes, des Brabham-Alfa sacrément profilées, une Mc Laren visiblement pensée pour fendre l’air (ce ne fut pas une réussite), une Shadow..ressemblant étrangement à l’Arrows N°35 au-dessous , une Surtees..en beta-version et à nouveau notre Tyrrell 008 (gagnante à Monaco, avec Patrick et non Wolfang Amadeus).

gp78007.jpggp78copersucar.jpggp78009.jpggp78004.jpggp78011.jpggp78006.jpggp78005.jpgarrow001.jpg

gp78tyrrell008002.jpg

 

prednisonefr |
revues motos:/// le monde d... |
O-P-Q-R |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LANGUES ANCIENNES (symbologie)
| Gommard Team
| florianpapaix65